Achat immobilier à Gentilly par un prêt : les frais annexes liés à ce type de financement

Partager sur :
Achat immobilier à Gentilly par un prêt : les frais annexes liés à ce type de financement

Le prêt immobilier est un bon moyen d’assurer le financement d’un achat immobilier à Gentilly. Il permet notamment de réaliser une meilleure acquisition. Néanmoins, il est forcément lié à des frais, dont les remboursements et les intérêts. Des dépenses annexes viendront aussi s’y ajouter. Voici de quoi il s’agit. 

Les frais de dossier

Pour obtenir un prêt, votre dossier de demande de prêt doit être concluant. Il doit faire foi de votre solvabilité et pour s’en assurer, la banque évaluera chaque document qui le compose. Elle pourra établir les modalités de l’emprunt en conséquence. Ce travail minutieux fait référence à une compensation financière par le biais des frais de dossier. Ce poste de dépense représente environ 1 % du coût total du crédit. 

L’assurance emprunteur

Un prêt immobilier s’accompagne souvent d’une souscription à une assurance emprunteur. La banque peut vous proposer de rejoindre un organisme en particulier, mais vous pouvez choisir un autre service. Le coût des frais liés à cet impératif représente environ 20 % de la valeur du crédit, mais il peut être négocié.

Les garanties

Tout emprunt contracté auprès d’un établissement financier est toujours lié à des garanties. Lorsque le prêt est destiné à financer une acquisition immobilière, celles-ci prennent souvent la forme d’une hypothèque sur le bien, à raison de 1,5 % de sa valeur ou d’une caution représentant 1 % de son prix. 

Les frais bancaires

À l’octroi d’un prêt immobilier, la banque vous demandera de domicilier vos revenus auprès de ses services. En compensation, vous profiterez d’une réduction du taux d’intérêt appliqué au crédit. La domiciliation donnera toutefois lieu à des frais bancaires pour la création et la gestion du compte.

Les frais de remboursement anticipé (IRA)

Passé un certain délai, vous avez la possibilité de liquider vos dettes envers la banque sans attendre que le délai de remboursement prédéfini s’écoule. Dans ce cas, votre créancier devra percevoir une indemnité de remboursement anticipé. Elle représente environ 3 % de la somme restante à restituer.