Vente immobilière à Gentilly : les postes de dépenses à prévoir

Partager sur :
Vente immobilière à Gentilly : les postes de dépenses à prévoir

Vous souhaitez entreprendre une vente immobilière à Gentilly ? Pour faciliter la concrétisation de votre projet, voici quelques frais à prévoir. 

Les rémunérations du diagnostiqueur

Pour pouvoir être proposée aux acheteurs, votre propriété doit subir un certain nombre de diagnostics techniques. DPE, ERP, assainissement, électricité, gaz, termites… doivent être réalisés par un diagnostiqueur certifié. L’expert est rémunéré pour sa prestation. Ses tarifs sont définis librement. Le montant de la facture finale dépend essentiellement du nombre de diagnostics obligatoires. Généralement, plus le bien est récent, plus ce nombre est réduit.   

Les honoraires du mandataire

Les frais d’agence n’existent pas si vous décidez de vous passer d’un professionnel pour mettre la propriété en vente. Dans le cas contraire, les honoraires du mandataire représentent environ 10 % du prix du bien. Vous pouvez déléguer le paiement de leur totalité à l’acquéreur. Toutefois, vous gagnerez des points en en assumant la moitié. En outre, les prendre entièrement à votre charge est conseillé si vous vendez une résidence secondaire. Cela réduit le montant de la plus-value à imposer. 

Le coût des rénovations

Entreprendre des travaux au niveau du bien n’est pas systématique avant sa mise en vente. Pour vous libérer de ce poste de dépense, faites en sorte d’apporter en amont un entretien régulier à la propriété. Les chantiers deviennent nécessaires en présence de dégradations ou lorsque de nouvelles normes ont été établies par la loi. Dans ce cas, les rénovations permettent de valoriser le bien sur le marché. Pour disposer de devis fiables, rapprochez-vous de professionnels de l’immobilier.